mardi, 22 mars 2016 06:24

4 conseils utiles pour la surveillance en ligne de votre enfant

    teenagerCa y est, votre enfant a grandi et, il s'épanoui à l'ère numérique. Cela signifie qu'il a probablement un Smartphone ou une tablette dans les mains et qu'il demande son indépendance pour surfer sur internet. Il va probablement s'isoler dans sa chambre et vous ignorez ce qu'il consulte ou avec qui il communique.

    Certes, en tant que parents, tous ces objets connectés vous dépassent peut être un peu et il vous parait difficile d'effectuer une surveillance efficace. Autant la cour de récréation est un lieu bien réel où, d'un simple coup d'œil vous pouvez évaluer tous les risques d'une situation, autant internet est un terrain virtuel où les dangers sont plus sournois.

    Voici donc, dans notre article du jour 4 conseils pratiques qui peuvent rendre votre surveillance parentale efficace et effective. Car, plus que jamais, il est primordial de contrôler les activités en ligne de votre enfant. Tchat, réseaux sociaux, photos, appels, sms, jeux en ligne et autres applications, les menaces sont partout.

    Surveiller les activités en ligne d'un enfant

    Conseil 1 : La discussion et l'apprentissage des règles

    Peu importe l'âge de votre enfant, qu'il soit un adolescent ou, un pré-adolescent, la discussion est de mise au sein de la famille. Il convient de lui expliquer les dangers d'internet et des mauvaises rencontres. Il convient aussi, de lui faire une liste des "choses à ne pas faire en ligne" comme donner son vrai nom, son adresse, son âge et d'autres renseignements privés.

    Apprenez lui à trouver un bon mot de passe, à ne pas remplir de formulaire n'importe où, à ne pas donner son email à tout va. En discutant des règles de base avec lui, l'enfant se sentira en confiance et sera plus vigilent par lui même. Mieux vaut le prévenir et l'éduquer sur les comportements en ligne, plutôt que de simplement lui dire "Non" sans expliquer le pourquoi du comment.

    Conseil 2 : L'élaboration de limites

    Maintenant que la discussion a eu lieu et que l'enfant comprend qu'il doit respecter certaines règles, il vous faudra poser avec lui, des limites. Ces limites de temps et d'horaires vont certainement le fâché mais expliquez lui, que, tout comme la télévision ou le temps des jeux, les activités en ligne, elles aussi sont réglementées à la maison.

    Ces limites de temps aideront à prévenir l'isolement, le manque d'activité physique et par dessus tout, l'addiction au Smartphone ou aux activités qui y sont liées (comme l'addiction au jeux en ligne ou, la nomophobie). Vous pouvez par exemple lui donner 2 heures par jour ou encore, 1 heure le soit si le devoirs sont terminées etc..à chaque parent de trouver le bon tempo.

    Conseils 3 : Expliquer les réseaux sociaux et messageries instantanées

    Parmi tous les sites ou applications qui foisonnent, il en est certaines que l'enfant va particulièrement affectionner et, sur lesquels, il va passer beaucoup de temps. Malheureusement pour vous, les messageries instantanées ainsi que les réseaux sociaux sont les plus grandes menaces. Il est important de prendre au moins une heure de pause avec l'enfant pour lui expliquer ses limites, les dangers et autres risques liés à ce type de plateforme.

    Si l'enfant est assez mûr pour comprendre, et, en âge d'entendre la ure vérité, il convient de l'informer des dangers du sexting, des prédateurs sexuels qui vont se déguiser sous de faux profils et, le prévenir du cyber harcèlement. Le selfie, cette tendance si populaire, devra aussi être posé sur la table et, l'enfant devra comprendre tout l'importance de son image et les limites à ne pas franchir concernant la mise en ligne de contenus de type photos et vidéos (surtout s'il affectionne Snapchat, Instagram et les autres).

    Conseil 4 : L'installation d'un logiciel de surveillance mobile

    Voici le point final mais le point le plus efficace. Car après la discussion vient le temps de l'action. Chaque parent pourra -ou non- prévenir son enfant de l'installation d'un logiciel espion dans le téléphone de ce dernier. Ce type d'application d'espionnage pour téléphone portable comme le sont par exemple, mSpy ou FlexiSPY permettent d'avoir accès, en tant que parents, à des journaux d'activités. Ainsi, tout ce l'enfant fait, vous le savez. Les logiciels espions donnent accès à des tableaux de bord depuis lesquels vous voyez en temps réel, toutes les activités que pratiquent l'enfant avec son téléphone.

     Ainsi de tels programmes espions permettent par exemple d'espionner Snapchat, ou encore, de lire les sms reçus ou envoyés, de voir les photos enregistrées, de géo-localiser l'enfant ou, d'espionner son Facebook. Certains logiciels espions permettent même d'écouter et d'enregistrer les conversations téléphoniques en temps réels, et, d'avoir accès au carnet d'adresse du téléphone cible.