dimanche, 24 janvier 2016 09:30

Ces nouvelles applications à surveiller de près

    tchatCertes, en tant que parent, vous connaissez les risques liés aux activités en ligne d'un enfant. Vous savez certainement déjà, qu'il vous faut garder un œil attentif sur les activités qui se déroulent sur les réseaux sociaux, les messageries instantanées et autre sites.

    En tant que parent, vous avez d'ores et déjà certainement établi une liste des plateformes à surveiller de près comme Facebook, Twitter, WhatsApp, Viver et autres applications populaires auprès des jeunes.

    Mais, en tant que parent, il est parfois difficile de "suivre" son adolescent et d'être "dans le coup" n'est ce pas ? Comment savoir si un nouveau réseau social est sorti ? Comment être sûr que vous contrôler bien tous les sites comportant des risques ? Des risques tels que la cyber-intimidation, le sexting, les rencontres malveillantes ?

    C'est pourquoi nous vous donnons aujourd'hui une liste- non exhaustive - des plateformes et autres réseaux sociaux dont vous ignorez peut être l'existence et, sur lesquelles votre enfant ou votre adolescent passe peut être déjà pas mal de temps.

    Les applications que vous ne connaissez peut être pas

    Peach

    Ce tout nouveau réseau social est sorti en janvier 2016. Bien qu'il ne fasse pas encore un "tabac", il pourrait devenir un sérieux concurrent à Facebook et les autres. Il permet de partager des contenus sur des murs mais également des cakes et des boop. Il donne aussi accès à de la musique et, possède une fonction de géolocalisation. Voici une application qui pourrait bien plaire à vos enfants et qu'il faut surveiller. Aucun logiciel espion pour mobile ne permet de le surveiller (pour le moment).

    Instagram

    Instagram est à la mode et il compte tellement d'inscrit à l'heure actuelle, qu'il est fort probable que votre enfant y soit déjà. Cette application permet de partager des photos en mode instantané. Le problème avec ce type de plateforme, c'est qu'on y rencontre potentiellement des cyber-harceleur. Il convient de surveiller de près que votre enfant publie en ligne et de s'assurer qu'il ne diffuse pas de photos à caractère indécent. Aucun programme de contrôle pour téléphone portable ne permet de le surveiller (pour l'instant).

    Snapchat

    Voilà bien une application très populaire ces temps-ci. Snapchat est une application qui permet de partager des photos et/ou des vidéos sur les appareils iOS et Android. Elle est développée avec cette particularité de limite de temps de visualisation des médias. En effet les photos et vidéos ne restent disponibles qu'environ de 1à 10 secondes. Les jeunes l'aiment beaucoup à cause de son côté "instantané" et ils pensent que tout disparait ensuite c'est pourquoi il faut surveiller Snapchat de près car les adolescents adorent y poster des photos compromettantes pensant qu'elles disparaîtront à jamais. Les logiciels d'espionnage FlexiSPY et mSpy permettent de surveiller les activités de Snapchat.

    Telegram

    Telegram Messenger est une application de type messagerie instantanée hébergée sur le cloud. L'application est 100% gratuite est disponible pour les appareils Android, iOS, Windows Phone mais aussi sur les ordinateurs PC et Mac. Si le jeune public l'apprécie c'est parce qu'il est nouveau en quelque sorte et qu'il permet d'échanger des messages, des photos, des vidéos et des documents de grande taille (jusqu'à 1,5 GB). Son côté agent secret plaît beaucoup également puisque Telegram permet aux jeunes de s'envoyer des messages chiffrés entre eux. A l'heure actuelle seul le logiciel espion mSpy permet de surveiller les activités se déroulant sur Telegram Messenger.

    Conclusion

    Il y a encore d'autres plateformes et réseaux sociaux que vous ne connaissez peut-être pas comme Hangouts, Line, Kik etc..mais si vous surveillez au moins les 10 tchats les plus populaires du moment, vous êtes certains de déjà couvrir un large panorama des activités de partage et de discussion de votre enfant. Quoiqu'il en soit et quelque soit, l'application, la vigilance et l'attention restent de mise.