lundi, 12 janvier 2015 12:59

De l’utilité de surveiller les activités survenant sur Facebook

    Les réseaux sociaux ! Il y a à peine cela moins de 10 ans, personne n’aurait imaginé raconter sa vie et son quotidien sur Internet. Il y a avait des sites de retrouvailles d’anciens camarades de classe tel que « Copains d’Avant » mais rien de bien phénoménal.

    Aujourd’hui quasiment tout le monde a au moins été une fois se connecter sur Facebook et des milliers de centaines de personnes ont aujourd’hui leur compte Facebook. Jeunes, moins jeunes, entreprises, grands parents, enfants, hommes et femmes politique, stars et people : les comptes Facebook et l’utilisation de ce réseau social sont devenus partie intégrante de nos vies quotidiennes.

    Facebook ou l’étonnant succès d’un carnet « d’amis »

    On ne va pas vous refaire l’historique de Facebook car son histoire est bien connue de tous notamment depuis la sortie du film « Social Network » retraçant la vie et l’ascension du jeune Mark Zuckerberg mais toutefois, faisons ici un bref résumé de la naissance du réseau social le plus populaire au monde.

    Facebook en dates :

    • Février 2004 : Mark Zuckerberg fonde « The Facebook », d’abord uniquement limité aux étudiants de l’université Harvard.
    • Mars 2004 : Facebook s’élargi aux universités de Stanford, de Columbia et d’autres. Progressivement, la plupart des universités du Canada et des États-Unis sont présentes dans le site.
    • Septembre 2005 : Le nom de domaine « facebook.com » est acheté à 200 000 $. Facebook s’élargi aux écoles secondaires puis à plusieurs sociétés, dont celles nommées Microsoft et Apple.
    • Septembre 2006 : est décrété que toute personne d’au moins 13 ans et possédant un email peut accéder au réseau social.
    • Juillet 2008 : Facebook compte plus de 400 000 développeurs autour de lui et créé le Facebook Connect permettant aux utilisateurs de tout site, de s’identifier via son compte Facebook.
    • Octobre 2010 : sortie du film « Social Network » retraçant la création de Facebook.
    • Novembre 2010 : Mark Zuckerberg veut concurrencer Gmail et Hotmail et créé l’email à l’extension @facebook.com.
    • Mai 2012 : Lancement de la plus grosse introduction en Bourse de l’histoire des valeurs technologiques placée eu 2nd rang historique aux États-Unis avec 421 millions d’actions au prix de 38 $ chacune.

     

    Facebook en chiffres record

    Facebook c’est le phénomène du 21ème siècle. D’une part parce qu’il a changé notre mode de communication et d’autre part, parce qu’il a largement contribué à la modification des données privées. Désormais, tout passe par Facebook. A l’heure où l’individu, ses ressentis, ses désidératas couplés à l’instantanéité sont de mises et dans l’air du temps, Facebook s’inscrit comme le guide vers cette quête de l’instant et du « Moi ».

    De l’anniversaire du petit dernier au voyages, de l’humeur journalière au « j’aime », de la dernière voiture achetée au commentaire inutile comme « je vais me coucher, il est tard »…Facebook est littéralement devenu un pseudo-lieu de culte où chacun se rend afin d’y aller de son petit commentaire. ? Et c’est sans compter sur les buzz et relais occasionnés. Rassembleur d’une part mais aussi néfaste par certains côtés, Facebook a ses admirateurs mais également ses détracteurs. Nous verrons cela plus en avant dans cet article. En attendant, quelques chiffres du plus gros réseau social au monde :

    • 1,23 milliard d’utilisateurs de Facebook dans le monde : Facebook se place ici loin devant YouTube, LinkledIn, Google+ ou Twitter.
      556 millions d’utilisateurs se connectent chaque jour sur Facebook.
      157,6 milliards de dollars telle est la valorisation boursière du groupe Facebook.
      20,54 millions d’utilisateurs en France qui ont entre entre 18 et 35 ans.
      31,8 % de la population Française et 46 % des internautes français.

    Avantages de Facebook

    Le réseautage social présente tout de même ses avantages et si son succès repose d’abord sur sa gratuité, son succès repose également sur d’autres bases telles que la possibilité de relier les individus entre eux où qu’ils soient sur la planète. La possibilité de partager des moments ensemble via des images, des vidéos ou le Tchat « Facebook Messenger ». La possibilité de retrouver de vieux amis, des membres de la famille.

    Son avantage est également marketing et financier et beaucoup d’entreprises l’ont compris. Aujourd’hui, toute entreprise liée à internet et possédant son propre site Web a également créé son compte Facebook. Avec les « j’aime », les gros groupes s’assurent d’une part de rester « In » et « dans le coup » et, d’autres parts attirent toutes sortes de consommateurs. Les entreprises utilisent également le réseau social pour organiser des concours comme les 3Suisses et leur concours de mannequinat. Enfin, rappelons aussi que Facebook est une entreprise elle-même et qu’elle promeut également ses propres espaces publicitaires avec ciblage du consommateur. Les entreprises là encore, s’en servent pour multiplier leurs chances de vendre plus et mieux.

    Facebook c’est aussi le lieu de rassemblement et d’organisation. Bien au-delà des balbutiements des apéros-facebook, rappelons que le réseau social sert également à communiquer et à divulguer de l’information en temps réel : élections, rassemblement, manifestations etc..Facebook est également un espace politique et public. Espace libre ou les internautes peuvent se rallier à une cause ou en dénoncer une autre. Rappelons-nous des Printemps Arabe qui auraient débutés sur ce même réseau social ou l’émouvant recueillement et soutien aux attentats perpétrés contre Charlie Hebdo. Tout comme Twitter, Facebook lui aussi s’est habillé de « Je Suis Charlie » et a rassemblé le monde entier autour de la France endeuillée.

    Facebook s’est donc un vaste lieu d’échanges, sorte d’atelier pour donner son avis, émettre des idées, des opinions, promouvoir un produit, s’informer. Mais n’oublions pas que Facebook s’est aussi la publication en ligne de données privées et nous allons maintenant en distinguer tous les dangers potentiels.

    Les dangers potentiels de Facebook : comment s’en prémunir ?

    La chose primordiale à retenir avant de créer un compte Facebook ou lorsque l’on est connecté sur le réseau social est que vous oublier des données privées. Chaque renseignement donné, chaque photo publiée, chaque commentaire est publié à la face du monde entier et gardez toujours en mémoire que ces données privées sont relayées et peuvent faire le tour de la planète en quelques minutes seulement.

    1/ Publication de données privées

    Nom, prénom, lieu de naissance et photo de profil : là encore chacun devra prendre ses responsabilités et savoir que ces données seront publiques d’une manière ou d’une autre. Les conditions générales sont normalement gardiennes de ces données privées mais elles changent tout le temps et avouons le, personne ne les lis complètement. Songez par exemple à prendre un pseudonyme ou un surnom, ne publiez pas de données confidentielles comme votre adresse par exemple. Evitez de donner votre avis sur des sujets trop sensibles également. La seule manière de se protéger est encore une fois, de se modérer et de bien choisir ce que l’on va écrire et inscrire.

    2/ Publication d’images

    Voilà encore un phénomène dangereux et surtout chez les plus jeunes. On recense là encore de nombreux cas de harcèlement ou des cas de réseaux pédophiles malheureusement trop nombreux. Publier la photo d’un enfant ou laisser son adolescent « jouer » avec Facebook c’est le laisser jouer avec des allumettes. Une fois que le feu prend, comment l’éteindre ? Il n’est pas rare de voir circuler des images à caractères sexuels, des photos de jeunes plus ou moins équivoques. Railleries, moqueries, harcèlement ou encore, personnes mal intentionnées : il y a là un véritable champ de mines. Un logiciel espion comme mSpy peut permettre de réguler et de vérifier cette activité média. Le logiciel d’espionnage pour Smartphone, mSpy permet par exemple, de vérifier quelles photos ont été prises avec l’appareil et permet donc de remonter en amont et de mieux protéger son enfant. Beaucoup de parents n’hésitent plus à l’installer désormais.

    3/ Le tchat et le sexting

    Les jeunes c’est la provoc’ avant tout et adolescent a une certaine tendance à vouloir faire parler de lui pour créer son buzz ! Via Facebook Messenger il est aussi confronté à ce phénomène du sexting ou encore, à des individus aux desseins peu scrupuleux qui créent de faux comptes et alpaguent ensuite le jeune pour des rencontres. Ici encor, un logiciel de surveillance pourra aider chaque parent à contrôler les activités de tchat et à mieux cerner les contenus textes échangés sur Facebook. Espionner Facebook, surveiler son activité fait partie du jeu. Oui, Facebook fait partie intégrante de la vie de votre enfant et donc oui, il vous faudra être muni des meilleurs outils de contrôle. Une application de surveillance mobile telle que mSpy permet de surveiller les activités détaillées ayant lieu sur Facebook Messenger.

    4/ L’espionnage industriel

    Puisque pratiquement toutes les entreprises possèdent un compte Facebook, beaucoup de données sont publiées. Des données qui peuvent parfois s’avérer être stratégique pour l’entreprise. Ici encore, mesurez toujours la publication des données avant de les mettre sur la toile. Une photo d’un endroit maladroitement publié, un chiffre donné : toutes ces publications peuvent servir à un concurrent en quête d’informations confidentielles. Facebook engendre aussi des problèmes de productivité car il n’est pas rare de voir ça et là, un employé tchater pendant les heures de travail ou faire une pause café via Facebook. Ici encore, un logiciel tel que mSpy permet de réguler et de voir quels sites internet ont été visités, si l’employé à tchater pendant les heures de travail ou encore combien de temps il a surfé sur internet.

    On s’aperçoit alors très vite de l’utilité de tels applications d’espionnage dans la vie quotidienne : contrôle des images stockées (vidéos aussi), contrôles des tchat et email et contrôle des temps et contenus sur Internet. De quoi prévenir les dangers qui rôdent en permanence.

    Ce qu’il faut retenir c’est qu’effectivement nous ne pouvons pas bannir Facebook de nos vies bien que beaucoup le fassent car nous le rappelons, ce réseau social c’est aussi un moyen de rester liés et de communiquer.

    Il présente bien des avantages comme nous l’avons vu précédemment. Le mot « prudence » est de mise tant dans l’utilisation de Facebook par les plus jeunes que par vous-même.

    La meilleure protection possible au-delà d’outils tel que le logiciel espion mSpy ou d’autres, c’est avant tout un contrôle et un choix sélectif de ce que vous allez y publier.