mercredi, 11 mai 2016 04:56

Le malheur des uns fait le bonheur des autres : Telegram réjouit par le blocage de WhatsApp

    Au Brésil, le blocage de WhatsApp pendant 72 heures a largement profité à son principal concurrent Telegram. En effet, comme nous l'évoquions la semaine dernière, c'est sur décision de justice que la messagerie instantanée la plus populaire au monde, WhatsApp, avait été littéralement bloquée 72 heures durant, au Brésil, bloquant de fait, plus de 100 millions d'utilisateurs dans le pays.

    C'est ainsi que le concurrent principal de WhatsApp soit Telegram, s'est targué lui, d'avoir gagné environ 1 millions d'utilisateurs en plus depuis ce fameux Lundi du 3 Mai.

    Comme le dit si bien l'adage :  Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

    C'est malheureusement le cas de WhatsApp, qui, est utilisé par 1/2 Brésilien. Dès son blocage, la messagerie a ainsi fait défaut à des millions d'utilisateurs qui, désespérés pour certains, se sont tournés vers d'autres applications dont Telegram.

    Comme nous en parlions dans notre dernier article de la semaine dernière, WhatsApp avait été bloqué pendant 3 jours suite à une décision de justice locale, l'accusant de ne pas avoir communiqué des messages dans le cadre d’une enquête sur un trafic de drogue.

    Telegram est ravi

    Et il y a bien de quoi ravir Telegram, la fameuse messagerie concurrente, qui reste toujours dans l'ombre de WhatsApp.

    Telegram twittait alors même que WhatsApp se faisait bloqué et, écrivait sur son fil de Tweet :

    " Un million d’utilisateurs ont rejoints Telegram, et ça continue (...)", se félicitait-il lundi dernier sur Twitter.

    Telegram rencontrait, au même moment un gros couac. En effet, pour créer un compte sur Telegram il faut une validation par SMS. Or, suite au blocage de WhatsApp et, au million d'utilisateurs qui se ruaient chez Telegram, les opérateurs mobiles étaient restreints voire saturés et, les SMS n'arrivaient plus. Ainsi, suite à ce problème technique, Telegram continuait en ajoutant, toujours sur son compte Twitter :

    "Problème : Les réseaux brésiliens ne peuvent pas recevoir les SMS que nous envoyons. Nous ne pouvons rien faire pour le moment. Sorry, Brazil!", s’excusait-il.

    Un nouveau Hashtag pour Twitter est apparu

    Non content de voir son nombre d'utilisateurs augmenter, Telegram pourra se féliciter de l'engouement des utilisateurs. Les uns après les autres, le même soir, quittait ainsi WhatsApp pour Telegram et, laissait derrière eux, comme un message d'adieu à leur messagerie autrefois favorite. Ainsi, on voyait partout sur Twitter, le Hashtag : "#PartiSurTelegram".