mercredi, 03 décembre 2014 12:53

Mobile Spy : Grandeur et Décadence

    Mobile Spy : la régression et l’abîme

    Quand Mobile Spy, leader et pionnier de l’espionnage mobile, s’effondre !

    Pour ceux et celles qui s’y connaissent un petit peu en logiciel espion, Mobile Spy c’était LA référence en matière de surveillance mobile. Oui,nous parlons ici à l’imparfait car désormais, Mobile Spy tend à se dépourvoir de tout ce qui faisait sa notoriété sur le marché.

    Comment est-ce arrivé ?

    Si vous avez suivi l’actualité, un séisme à fait trembler la terre des logiciels espion pour téléphones portables. En effet, StealthGenie lui aussi, fabricant établi, a vu son site internet se faire fermer par les autorités américaines. En effet, sa ligne marketing du « espionner votre épouse » a été jugée comme portant atteinte à la vie privée et l’utilisation de tels logiciels de surveillance fait maintenant l’objet de restrictions légales.

    Suite à la chute de StealthGenie au mois de Septembre 2014, beaucoup d’autres fabricants ont littéralement changé de lignes directrices : ravalement de façade de sites pour certains, disparition de certaines fonctionnalités jugées trop intrusives pour d’autres, ils y sont tous passés (tous non ! Nous verrons qui en sort vainqueur un peu plus tard dans ce sujet).

    Mobile Spy ayant alors pignon-sur-rue en cet instant crucial a lui aussi changé radicalement sa ligne de vente. Déjà, point noir pour lui, ses fabricants avait décidé de mettre en place une icône avertissant l’utilisateur du Smartphone qu’il était placé sous surveillance. Vous imaginez ? A quoi bon l’acheter si c’est pour que l’utilisateur cible soit averti ? Comment bien réussir ainsi la surveillance des activités en ligne d’un enfant par exemple ? Oui, les utilisateurs n’ont hélas pas apprécié du tout.

    Ensuite, certaines fonctionnalités ont disparu comme le cas de la « caméra furtive » qui marchait du tonnerre pourtant…Enfin, Mobile Spy ne fut plus disponible en Français, on ne sait pas pourquoi. Tout cela entraîna une baisse de satisfaction puis un détachement total des utilisateurs.

    De là, les utilisateurs se sont peu à peu détournés de Mobile Spy. Nous ne citerons pas non plus le cas de feu-Spybubble qui n’existe plus désormais et qui a mis la clé sous la porte mais lui, pour d’autres raisons encore.

    En bref, le tremblement de terre qui a secoué la sphère de la surveillance mobile en a ébranlé plus d’un. Trois logiciels a listé donc, certains sont morts, d’autres gravement blessés, tel est le cas de Mobile Spy. Sa côte de popularité s’effondre.

    Ça sentait déjà un peu le roussi

    Mais revenons en amont. Le logiciel subissait déjà des critiques sévères de la part des utilisateurs. On le jugeait pas assez innovant, faisant figure de « dinosaure » dans sa catégorie. Certes il fut le premier logiciel espion pour iPhone en son temps, mais beaucoup se sont aperçus qu’il n’était plus au goût du jour. Pendant que certains innovaient avec des fonctions de haute technologie, il semblait que Mobile Spy s’endormait sur ses acquis !

    Certains s’en sortent très bien !

    Les meilleurs résistent on le sait bien..

    Citons le cas de mSpy. Désormais il fait figure de leader sur le marché. Non seulement il a su résisté à la secousse mais tout en changeant certaines de ses lignes directrices, continue de satisfaire ses utilisateurs. Malgré le retrait de certaines fonctionnalités, mSpy reste dans la course.

    Citons également FlexiSPY qui a tout misé sur le marketing car pendant que certains s’effondraient, FlexiSPY, lui, proposait un discount spécial aux utilisateurs du logiciel concerné ! Rappelons que FlexiSPY n’est pas hébergé aux Etats Unis et que les fonctionnalités si recherchées d’interception d’appel ou d’écoute environnementale sont proposées par ce logiciel. FlexiSPY rejoint ainsi la cours des grands sur le podium des logiciels espions.

    La leçon a retenir de tout cela ?

    Permettons nous ici un brin d’humour : « Le Malheur des Uns fait le Bonheur des Autres »..