dimanche, 28 février 2016 07:12

Telegram, l'application a succès présente elle-aussi, ses dangers

    Telegram c'est une application qui pourrait un jour, dépasser WhatsApp tant sa popularité grimpe en flèche (même le Pape a annoncé avoir quitté WhatsApp pour Telegram). Telegram c'est plus de 100 millions d'utilisateurs et la sortie récente, d'une version 3.6, améliorée pour les appareils Android et iOS.

    Telegram est une messagerie instantanée qui a le vent en poupe. Elle fonctionne peu ou proue à ses concurrents WhatsApp ou Line. Il s'agit de tchater en ligne et d'envoyer des messages gratuitement. Telegram a par ailleurs, annoncé récemment, qu'il gagnait environ 350 000 nouveaux inscrits par jour.

    Cette application compterait ainsi plus de 100 millions d’utilisateurs actifs. Fonctionnant à peu près comme le célèbre WhatsApp, Telegram a cela en plus, qu'il présente un avantage multi-appareils connectés. C'est à dire que l'on peut discuter entre utilisateurs synchronisés, que l'on soit sur son Smartphone ou sur l'ordinateur.

    Menaces et dangers

    Devant cette ascension fulgurante, notamment, auprès des jeunes, les parents devront doublement surveiller les enfants lorsqu'ils sont en ligne. Le contrôle parental visait déjà la supervision étroite des Facebook, Viber et WhatsApp mais désormais, en tant que parents, vous devrez rajouter Telegram à votre liste.

    Outre le fait, qu'un enfant passe toute sa vie à discuter en ligne alors même qu'il a vu ses camarade à l'école, d'autres menaces liées à l'utilisation des messageries instantanées règnent, surtout si l'enfant à le droit de s'isoler pour tchater et faire "mumuse" avec son Smartphone ou sa tablette.

    Parmi se menaces on compte notamment les faux profils derrière lesquels se cachent les prédateurs sexuels. Véritable danger d'internet et des appareils connectés, ces prédateurs n'hésitent pas à se faire passer pour des jeunes et partent à la rencontre d'utilisateurs en ligne, jusqu'à obtenir un rendez vous.

    Sans oublier les fléau liés aux tchat à proprement parler. Avez vous déjà entendu parler de sexting ? De selfie provocateur ? Non ? Vous le devriez car c'est la plaie des applications de tchat. Le partage de contenu, images ou vidéos à caractère sexuel est un véritable danger pour les jeunes. D'abord, ils ne sont pas en âge d'aborder ses sujets mais en plus, cela peut conduire à du cyber-harcèlement. Des camarades mal intentionnés pourraient utiliser ces contenus et les partager publiquement pour ruiner la vie d'un jeune en mal de notoriété.

    Les programmes de surveillance mobile sont la solution

    Puisque vous parents, êtes dépassés par toutes ces technologies et ces nouvelles plateformes telle que Telegram, vous devriez songer à vous équiper de logiciels espions pour téléphone portable qui sont aujourd'hui, l'un des outils parentaux les plus utilisés, notamment aux Etats Unis.

    En effet parmi les nombreuses fonctionnalités que proposent ces programme, se trouve la fonction de surveillance des tchat les plus populaires. Ainsi, un programme tel que mSpy par exemple, permet de surveiller toutes les activités de l'enfant sur Telegram. Ces logiciels d'espionnage permettent de superviser les tchat et contenus partagés de Tinder, WhatsApp, Viber, iMessage, Skype, pour ne citer qu'eux. Avec ces outils de surveillance parental vous êtes ainsi assuré de contrôler les activités des applications de messageries même si il en sort une nouvelle tous les jours.