mercredi, 13 avril 2016 05:57

Telegram renforce sa plateforme de bot suite à la conférence Facebook

    Quand Facebook avance, les concurrents aussi...

    Le 12 avril avril 2016, s'est tenu une conférence Facebook. Aujourd'hui 13 avril, les développeurs de Facebook devrait dévoiler une grande poussée en bots sur leur plateforme de Messenger.

    Donc, peu surprenant que la plateforme de messagerie rivale ainsi nommée Telegram ai saisi l'occasion pour rappeler aux gens que lui aussi, a lancé sa propre plateforme de bot en Juin 2015 - en annonçant une mise à jour 2.0 pour cette même plateforme dès aujourd'hui. Il s'agit de la plus grande mise à jour depuis son lancement réclame Telegram.

    Mais, qu'est-ce-qu'une plateforme de bot ? Que sont les bots ?

    Bots est un diminutif anglais du mot "Robot".

    Ici, le terme "bots" se réfère aux tchatbots automatisés qui sont assis sur une plateforme de messagerie permettant aux utilisateurs d'interagir avec un troisième programme sorte de logiciel tiers, via l'interface de tchat familier.

    Cela permet d'effectuer facilement certaines actions et, surtout, de le faire sans avoir à quitter la plateforme de messagerie.

    Faire des actions telles que la recherche d'une URL particulière à partager dans un tchat, par exemple, ou de demander des informations sur la météo ou des nouvelles de l'actualité.

    TechCrunch étant, à titre d'exemple, le propre "bot" d'actualités de Telegram.

    L'utilisateur a juste besoin d'un "ping sur le bot" en question pour puiser dans le service externe, sur lequel il se branche. Un peu compliqué non ? Mais en réalité, si vous utilisez Telegram, vous le fait déjà très certainement, le plus naturellement possible, sans savoir que vous "pinger sur le bot".

    Un nouveau moyen d'effectuer des recherches et, panel de fonctionnalités pour Telegram

    De nombreux bots peuvent effectivement être considérés comme un mécanisme de recherche alternatif qui est intégré dans une plateforme. C'est l'élaboration d'un cache de données spécifiques.

    Le bot 2.0 mise à jour par Telegram, apporte un embrayage de nouvelles fonctionnalités permettant à ses utilisateurs de construire sa propre plateforme de bot : y compris la possibilité pour les développeurs de construire des robots qui peuvent envoyer tout type de contenu pris en charge sur Telegram, tels que des documents, des MP3, des vidéos, des autocollants, des animations et les contacts.

    Ajout de claviers "inline"

    Citons également l'ajout de claviers inline qui peuvent être structurés de manière à fonctionner avec les messages d'un bot particulier, ceci afin que les utilisateurs puissent taper sur des boutons prédéfinis pour répondre au bot, plutôt que de devoir taper des instructions spécifiques.

    Et tandis que, précédemment, Telegram prenait seulement en charge des réponses au clavier, les claviers inline vont plus loin. Il y a maintenant des boutons pour envoyer des URLs, des boutons spécifiques aux autocollants... Désormais vous pourrez faire plus que simplement mettre des étoiles.

    La plateforme améliorée permet aussi, désormais, aux robots collecteurs de modifier leurs propres messages.

    "Grâce à l'édition des messages et des claviers en ligne, les développeurs peuvent désormais créer des interfaces utilisateurs interactives à l'intérieur de leurs bots sans avoir à encombrer les utilisateurs lorsqu'ils discutent sur plusieurs messages (et ils sont rapidement dépassés)" explique Pavel Durov, fondateur de Telegram.

    Liste des nouveaux bots de Telegram

    Telegram a construit quatre robots échantillons pour montrer ces nouvelles fonctionnalités : @music : un bot pour la recherche et le partage de la musique classique

    1/ @youtube : un bot pour la recherche et le partage de vidéos YouTube

    2/ @foursquare : un bot pour trouver des restaurants et des lieux à proximité et partager les adresses avec des amis

    3/ @sticker : un bot pour trouver des autocollants en utilisant - vous l'avez deviné - un emoji comme point de départ pour une recherche d'autocollant.

    Donc, si vous en avez assez de ne sélectionner que les emoji de rire, et, toujours les mêmes en plus, voici une nouvelle façon de rechercher rapidement des solutions de rechange. Les utilisateurs de Telegram doivent cependant avoir fait la mise à jour pour pouvoir interagir avec les nouveaux bots.

    "Ces robots échantillons ne sont que le début. Notre API Bot 2.0 permet aux développeurs de créer des interfaces fluides et faciles à utiliser pour les robots puissants. Et nous allons proposer beaucoup de nouvelles choses au cours des prochains mois, après tout, 2016 est l'année des bots (...)" ajoute Pavel Durov dans un billet de blog.

    Les robots de Telegram sont-ils populaires ?

    Oui ! Et, il y a des chances pour que votre enfant y soit également. Quel "ado" n'est pas sur Telegram aujourd'hui ? La mauvaise nouvelle pour vous, parents un peu dépassés, c'est qu'il va falloir vous tenir informés de toutes ces nouvelles technologies et de leurs mises à jour perpétuelles pour pouvoir protéger efficacement vos enfants pendant leurs activités en ligne.

    Fort heureusement il existe comme vous le savez, des applications qui vont vous faire gagner du temps. En ce qui concerne Telegram par exemple, le logiciel espion mSpy permet de surveiller les activité de la messagerie populaire, vous rendant compte de tout ce qui s'y passe sous forme de journal.

    Avec 100 millions d'utilisateurs actifs par mois, et environ 350.000 nouveaux utilisateurs par jour, 15 milliards de missives générées par jour, Telegram tend vraiment à prendre la place de leader sur le marché. Voilà donc apparemment quelque 20 millions d'utilisateurs des télégrammes de visualisation maintenant contenu bot généré sur une base mensuelle.

    Parents, restez informés car ce n'est pas fini. Une refonte majeure de l'application Telegram pour Android serait prévue. Gardez l'œil ouvert si votre enfant navigue via un Smartphone ou une tablette et gardez à l'esprit, que vous ne serez pas dépassé si vous êtes bien équipés.