vendredi, 25 mars 2016 05:28

Telegram va t-il devenir le nouveau réseau social ?

    Inutile de vous le présenter car vous avez probablement vous aussi un compte créé sur cette plateforme, nous parlons ici de Facebook, réseau social le plus populaire au monde. Il a su s'imposer en tant que leader et est aujourd'hui incontournable.

    Bien sûr, il a des concurrents mais ces derniers restent pour l'instant de "simples" messageries instantanées : WhatsApp, Snapchat, Viber etc. Mais attention, certains évoluent vite et voit leur popularité en constante croissante. Certains pourraient s'améliorer et venir concurrencer le géant au logo bleu et blanc, nous parlons de Telegram.

    Telegram se transforme peu à peu et tend à revêtir la forme d'un réseau social

    Cela fait un moment que cela dure, Telegram n'a de cesse de faire parler de lui. Il suffit de cliquer sur l(onglet de Google Actualités pour s'en rendre compte. Telegram est souvent décrit comme une sorte d'anti WhatsApp, et fait son succès sur le cryptage des messages qui, serait mieux pour la confidentialité des données des utilisateurs.

    Mais Telegram c'est aussi e géant qui tente de percer sur le marché du réseau social et qui, ces temps-ci prend la forme d'un réseau social à part entière avec la possibilité, par exemple de créer des conversations de groupe.

    Une nouvelle fonctionnalité chez Telegram

    C'est dans un post de blog, tout récemment que Telegram avait clamé haut et fort, avoir dépassé la limite de ce que l'on nomme les "super-groupes", passant de 1000 utilisateurs à 5000 utilisateurs. Si vous ne connaissez pas l'application, sachez que le" super-groupe" est une fonctionnalité de Telegram qui permet aux utilisateurs de communiquer et partager avec une audience plus large, une sorte de "mur" à la Facebook.

    Cette toute nouvelle fonctionnalité ne fait pas plaisir à tout le monde car en réalité avec le dépassement de cette limite d'utilisateurs (de 1000 à 5000), Telegram se rapproche tout doucement des "super-groupes" des réseaux sociaux comme Facebook .

    En effet, ceux qui gèrent ces groupes, c'est à dire les "administrateurs de super-groupes" peuvent maintenant, tout comme sur Facebook, mettre en avant et épingler des messages, ou encore, utiliser un outil de modération. Et, dernier point, important, l'administrateur peut partager le flux de messages. Cela signifie, que le message est visible par tous, comme lorsque vous publiez une vidéo qui fait le "buzz" sur un mur Facebook et qu'elle peut faire rapidement le tour de la planète.

    Sur Telegram, si le super-groupe est public, les messages de ce dernier sont donc visibles par tout le monde et également, par ceux qui n'en font pas partie. Inutile d'être membre pour voir passer les messages.

    Nul doute que Telegram sera surveiller de près par ses concurrents car il devient de plus en plus fonctionnel et plaît aux "jeunes". Cela ne fait pas plaisir à tout le monde sur la toile et la bataille sera rude entre gérant du réseautage social.