jeudi, 29 décembre 2016 06:43

Vos enfants sont-ils victimes de cyber intimidation ?

    Le journal internet Américain "The Daily Caller" propose un article spécial concernant le cyber harcèlement. Nous proposons de regarder de plus près cet article qui saura intéressé chaque parent concerné.

    Les enfants sont-ils victimes de cyber-harcèlement ? Comment le détecter ?

    Nous savons tous ce qu'est l'intimidation. Il s'agit de tous ces cas où votre enfant peut être harcelé à l'école soit à l'occasion de blagues de mauvais goûts dans son casier ou de livres déchirés. Mais, la cyber intimidation n'est pas aussi facile à repérer.

    Les auteurs sont souvent anonymes. Et au lieu d'attaquer physiquement, les assaillants se concentrent sur l'humiliation publique et psychologique par le biais du numérique. Ces types d'attaques peuvent ne pas laisser de cicatrices physiques, mais peuvent être beaucoup plus nocives.

    Certains enfants finissent même par se suicider. La cyber intimidation est un problème sérieux et, en tant qu'adultes responsables, nous nous devons de protéger nos enfants et notre famille.

    Toujours "garder un oeil"

    Le cyberespace peut être un merveilleux endroit virtuel apportant son lot de nouvelles expériences et ses amis en ligne. Avant d'aller dans n'importe quelle zone virtuelle, vous devez comprendre quels sont les zones sûres et celles qui comportent des risques. Voici quelques endroits que vos enfants pourraient vouloir explorer, et certains des dangers qui leur sont associés.

    Facebook et Twitter :

    Ces sites de réseautage social peuvent fournir une popularité instantanée en permettant à quiconque en ligne de vous suivre. Cela signifie également que vous aurez besoin d'être très prudent sur les types d'informations que vous révéler dans vos mises à jour de statut et d'images. Même si Facebook limite vos informations de profil à seulement vos amis, vous pouvez également ne pas savoir qui sont les personnes cachées derrière certains profils de Facebook. Certains amis peuvent avoir de mauvaises intentions.

    Sites de jeux en ligne :

    Vos enfants vont en ligne pour s'amuser et jouer à quelques jeux. Ce n'est pas parce que c'est un endroit amusant, que votre enfant est en sécurité. Les sites de jeux en ligne peuvent également rendre facile l'accès à une personne mal intentionnée qui cherchera à se déguiser en choisissant un avatar ressemblant à celui d'un enfant du même âge que le vôtre. Il faut être très prudent s'agissant des personnes en ligne que l'enfant rencontre.

    Site de discussion et autres "Bulletin Boards"

    Les babillards et autres forums peuvent être des endroits dont les intimidateurs en ligne se servent pour propager des rumeurs en ligne ou humilier leurs victimes. Il en va de même pour les messageries instantanées. Ces sites regroupent souvent tout un même groupe d'amis ou une classe et, cela est facile de diffuser une information ou une mauvaise blague à tout un réseau de manière instantanée.

    Comptes de messagerie :

    Une fois que les intimidateurs possèdent votre mot de passe de compte de messagerie, ils peuvent vous emprunter votre compte en ligne et envoyer des messages signée de vous même. Ces messages peuvent être des contenus mal intentionnés ou des mensonges embarrassants à votre sujet.

    YouTube :

    Le fait que les téléphones portables soient maintenant livrés avec des caméras vidéo qui peuvent être utilisées pour capturer des photos est dangereux. Une photo peut être mal partagée, volée ou mal publiée. En outre, vous devez être très prudent sur ce que les photos et les vidéos que vous partagez avec vos amis contiennent car elles peuvent être soudainement publiées dans le monde entier, sans votre permission.

    Comment contrôler votre espace ?

    Avec autant de possibilités électroniques pour voler vos informations privées et les utiliser contre vous et ceux qui vous sont proches, il devient important d'apprendre à contrôler votre espace en ligne pour réduire la possibilité d'être pris pour cible par un cyber harceleur. Avant de décider de publier quelque chose dans votre flux, de télécharger une photo ou de discuter avec quelqu'un en ligne, posez-vous cette question importante :

    "Est-ce que je voudrais que tout le monde voit l'information que je vais partager ?"

    Si la réponse est non, alors vous ne voulez probablement pas partager ces informations en ligne, non plus. La meilleure façon d'être en sécurité est simplement de ne pas révéler des informations personnelles, en premier lieu.

    En deuxième lieu, il conviendra d'équiper les Smartphone, tablettes et autres PC de logiciels espions qui serviront de pare feu. Ces programmes de surveillance permettront de surveillés les sites internet visités par vos enfants, les urls, les comptes de messagerie et les tchat populaires.

    Des logiciels d'espionnage comme mSpy ou SpyStealth sont par exemple capables de surveiller WhatsApp ou Facebook. Ils peuvent aussi explorer les photos et vidéos contenues dans le téléphone ou la tablette de l'enfant.

    Puisque les dangers sont invisibles puisque numérique. Seuls des outils numériques adaptés peuvent aider à renforcé le contrôle parental et par cela, la sécurité en ligne des plus vulnérables.